AGESI 
Association pour la GEstion de Services d'Insertion

LES VALEURS

L’Association de Gestion de Service d’Insertion a été créée en 1990 à l’initiative des associations œuvrant dans le domaine de la réinsertion des personnes reconnues handicapée.

 

L’A.GE.S.I., née d’une dynamique et d’une solidarité associative, réaffirme les valeurs qui fondent toujours sa démarche.

Elle promeut la valorisation du potentiel de la personne, la prise en compte de son projet et la recherche de son autonomie.

Elle considère le handicap comme une particularité entrainant pour la personne des contraintes, des obstacles, des limites à compenser pour une intégration professionnelle durable.

Elle recherche en priorité l’efficacité du service optimum à offrir à la personne.

 

ÉVOLUTION DU CONTEXTE LOCAL ET LÉGISLATIF

La loi n° 87 – 517 du 10 juillet 1987 en faveur de l’emploi des personnes handicapées : détermine les conditions de l’obligation d’emploi imposant à tous les établissements de 20 salariés minimum d’employer 6 % de personnes handicapées sur l’effectif total de leurs salariés.

Elle crée enfin le Fonds pour l’Insertion des personnes handicapées.

1990 : Création de l’AGESI sous forme d’association Loi 1901

 

1991 : L’Équipe de Préparation et de Suite du Reclassement (EPSR) de droit privé a été agréée par le    Ministère du Travail et de l’Emploi.

 

1994 : L’Association pour la Gestion des Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées (AGEFIPH) intervient pour partie dans le financement de l’EPSR. L’AGESI, afin d’augmenter les possibilités d’intégration de son public au sein des entreprises, a décidé de créer un organisme de formation.

 

1998 : L’Association pour la Gestion des Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées (AGEFIPH) devient le financeur unique de l’EPSR désormais CAP EMPLOI.

CAP EMPLOI a pour mission l’accueil et le placement des personnes proches de l’emploi, ainsi que le recueil d’offres, la sensibilisation et l’information des entreprises (mission de service public).

L’AGEFIPH finance en intégralité le service et l’E.P.S.R. devient un Cap Emploi (mission de service public)

 

La mission d’accompagnement social précédemment dévolue à l’EPSR ayant progressivement disparu, le Conseil Général du Cantal, souhaitant que l’AGESI conserve cette dernière mission, décide de transférer le financement accordé jusqu’alors à l’EPSR sur un nouveau service : le CAP SOCIAL.

Création d’une mission d’aide au maintien dans l’emploi, service Relation Entreprise financé par l’AGEFIPH et l’Etat.

 

2002 : Loi du 2/01/2002 : LES QUATRE PRINCIPALES ORIENTATIONS

- Affirmer et promouvoir les droits des bénéficiaires et de leur entourage

- Élargir les missions de l'action sociale et médicosociale et diversifier la nomenclature et les interventions des établissements et des services.

-  Améliorer les procédures techniques de pilotage du dispositif

-  Instaurer une réelle coordination des décideurs, des acteurs et organiser de façon plus transparente leurs relations, leur entourage, en définissant les droits fondamentaux.


2003 : CAP EMPLOI et l’ANPE signent une Convention de cotraitance, financée par l’UNEDIC, ayant pour objectif de faciliter le suivi des demandeurs d’emploi.

 

2005 : La Loi n°2005-102 du 11 février 2005 sur « l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » : est une réforme de la loi du 30 juin 1975, elle complète et renforce la Loi du 10 juillet 1987.

- Instauration du Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (pendant de l’AGEFIPH dans le secteur public).

- Arrêt du service formation par interruption des financements.

 

2007 : CAP EMPLOI voit ses actions encadrées par une offre de service qui se décline en deux volets :

  • Une offre de service à la personne.

  • Une offre de service à l’entreprise.

Cette offre de service, définie et validée par le Comité de Suivi National, est mise en œuvre de manière identique sur l’ensemble du territoire.

2008 : Évolution du service Relation Entreprise et mise en place du service SAMETH (Service d’Appui au Maintien dans l’Emploi des Travailleurs Handicapés) financé par l’AGEFIPH sur marché d’appel d’offre. Vie

 

2011 : Suppression du service Relation Entreprise, ce service et ses missions sont dévolus au service CAP EMPLOI.

L’A.GE.S.I EN 2012

Son Conseil d’Administration :

Il est composé de 11 associations et de personnes qualifiées :

         - Association Départementale des Amis et Parents d’Enfants Inadaptés.

         - Associations des Paralysés de France.

         - Association Cantalienne pour l’Habitat des Jeunes (FJT).

         - Association pour la Réhabilitation des Cantaliens Handicapés.

         - Centre LES BRUYERES.

         - Centre LA CHATAIGNERAIIE.

         - CROIX MARINE.

         - Maison d’Enfants de QUEZAC.

         - Mission Locale d’AURILLAC.

         - Foyer d’OLMET.

         - Union Départementale des Associations Familiales.

 

Les administrateurs élus au Conseil d’administration, sur proposition des associations, y siègent à titre personnel.

 

Buts et objectifs :

 

L’Association se donne toujours pour but de promouvoir toutes les actions en vue de favoriser l’Insertion Socioprofessionnelle et le maintien dans l’emploi des personnes handicapées quel que soit leur handicap par :

 

 

  • La création et la gestion de services de préparation, d’accompagnement et de recherche d’emploi, l’information et la sensibilisation des employeurs, la recherche des aides financières techniques et humaines ainsi que toutes les formules propres à faciliter le maintien et l’intégration des personnes en milieu socioprofessionnel ordinaire.

  • Des suivis individualisés.

  • Des accompagnements à la vie sociale et domestiques, tutélaire et/ou professionnelle.

 

Regroupant de façon originale diverses associations, l’AGESI se donne également pour but d’être un lieu :

  • De rencontre et de partage

  • D’échanges d’informations et d’expériences.

  • De solidarité collective pour la défense des personnes accueillies dans tous les services.

 

Afin d’y parvenir, l’AGESI propose de mettre en place chaque année, une rencontre des Présidents et des Directeurs.

 

Elle est adhérente :

  • Au Réseau National UNITH pour les services CAP EMPLOI et SAMETH.

  • A une organisation patronale, SYNEAS, qui applique la C.C.N. du 15 mai 1966 (Convention Collective Nationale du Travail des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées) en ce qui concerne la gestion du personnel.

SES SERVICES ET MISSIONS

Dans le cadre des missions qui lui sont confiées, l’association se veut et se doit de continuer de développer une qualité de service auprès de tous les usagers que sont les employeurs et les bénéficiaires.

Les services de l’association prennent en compte la personne comme étant acteur de son projet, dans un contexte économique local sur commande des pouvoirs publics et des financeurs.

Les personnes les plus vulnérables sont les premières pénalisées en période de difficultés économiques. L’AGESI, depuis plus de 21 ans, apporte son expertise et doit être force de proposition pour ce public. L’usager évolue dans un contexte socio-économique, dont on ne peut faire abstraction, si l’on souhaite œuvrer pour son intégration ou son maintien professionnel.

Face à des exigences de plus en plus fortes et des moyens de plus en plus contraints

L’association a entrepris une démarche d’amélioration permanente par la mise en œuvre d’une démarche de certification. Cette action a pour but de poursuivre l’amélioration de nos prestations orientées vers les bénéficiaires que sont les personnes handicapées et les employeurs.

 

Le service CAP EMPLOI :

Le Cap Emploi a une mission de service public départemental. Opérateur de Placement Spécialisé, son objectif est d’effectuer un accompagnement spécialisé et personnalisé en direction des personnes handicapées en recherche d’emploi. Le Cap emploi a aussi la mission d’être le partenaire identifié par les entreprises pour l’emploi des personnes handicapées. Il a pour cadre réglementaire d’intervention l’offre de service nationale des CAP EMPLOI.

Il s’adresse aux personnes bénéficiaires de la Loi de 2005, et aux entreprises du

secteur privé et public.

 

Toutes ces missions sont contractualisées et s’effectuent sous le contrôle du Comité de Pilotage Régional présidé par la DIRECCTE.

Chaque année les Comités de Pilotage Régional font un état des lieux de l’activité des Cap emploi et déterminent les futures orientations auxquelles sont liées les financements. 2012 voit la mise en place progressive du « Dialogue de performance ». Vision pluriannuelle prospective et rétrospective, combinant des dimensions d’efficacité et d’efficience, reposant sur des indicateurs, afin d’analyser l’activité des CAP EMPLOI.

Des conventions nationales de collaboration signées entre le FIPHFP, l’AGEFIPH, Pôle Emploi et les CAP EMPLOI définissent les modalités et les conditions de mise en œuvre de la collaboration entre Pôle Emploi et Cap emploi. Ces conventions se déclinent au niveau régional et départemental.

Le Service SAMETH :

Le SAMETH appartient à un réseau national.

Le service répond à une offre de service financée par l’AGEFIPH et le FIPHFP dans le cadre d’un marché à bon de commande.

Il s’adresse :

- Aux employeurs du secteur privé et public

- Aux salariés ou agents qui rencontrent des difficultés à exercer leur activité et se trouvent en situation de handicap du fait d’une maladie, d’un  accident, de l’aggravation de leur état de santé ou de l’évolution du contexte professionnel.

 

La mission du service est d’accompagner l’employeur et le salarié, dans la recherche et la mise en œuvre de solutions, pour le maintien dans l’emploi, en s’appuyant sur un réseau de partenaires.

 

Le service CAP SOCIAL :

Le service CAP SOCIAL s’adresse au public bénéficiaire de la loi de 2005 orienté en milieu ordinaire de travail.

Il a pour mission d’intervenir sur les problématiques personnelles sociales ou familiales qui constituent un frein à l’intégration et/ou au maintien dans l’emploi. Son financement est intégralement pris en charge par le Conseil Général.

En 2011 un atelier de « Redynamisation » a été créé en direction des personnes très éloignées de l’emploi, du fait de problématiques psychosociales, sociales associées au handicap.

Son objectif est de permettre aux personnes de travailler sur la confiance en soi, la relation à l’autre, les savoir-être et de connaitre les codes du monde du travail, pour parvenir à la reprise d’une activité professionnelle.

PERSPECTIVES

La mise en œuvre des actions généralistes de Service Public constitue certes l’essentiel de l’activité de l’AGESI.

Mais son action ne peut se limiter à cela. La diversification et la complexification des problématiques de personnes en difficulté font apparaitre des besoins nouveaux qui ne peuvent être satisfaits par des mesures généralistes édictées par les autorités de tutelle.

L’AGESI doit démontrer sa capacité d’innovation et réfléchir à la mise en œuvre de projets adaptés.

 

Quelques pistes pour de nouvelles perspectives :

→Typologie des bénéficiaires et besoins de ces publics

→ Évolution permanente dans un cadre de plus en plus restrictif des publics accueillis et donc des missions confiées.

→ Développement du partenariat auprès du C.G en initiant d’autres actions.

→ Mutualisation régionale et identité : Comment conserver son identité dans un contexte qui nous pousse vers une mutualisation régionale ? De plus en plus, on voit apparaitre, pour chaque partenaire, un seul interlocuteur situé au niveau de la région.

La mise en place d’un regroupement régional des associations porteuses des services Cap emploi et Sameth semble être un début de réponse.

→ Création d’une structure « Tremplin » favorisant l’emploi de personnes handicapées en milieu ordinaire de travail.

 

L’A.GE.S.I est prête à mettre en œuvre des stratégies communes au niveau local et /ou régional afin de répondre aux évolutions des missions qui lui sont confiées, tout en gardant son identité.